Survivants13 (ancien "Survie 13 françafrique bas les masques")

12.10.2011

Côte d’Ivoire 2011- La bataille de la seconde indépendance

Filed under: CONFERENCES,COTE D'IVOIRE — admin @ 22:10

Le 1er octobre Survie 13 et ses membres se sont associés et ont participé  à la conférence que donnait le professeur Robert Charvin au CRDP à Marseille . La conférence était organisée par le Mosourpa, Mouvement pour la Souveraineté et le respect des Peuples d’Afrique. Cette conférence vivante et réussie a accueilli environ 130 participants et a été suivie par des interventions et des questions posées par l’assemblée. Ci-joint le communiqué du Mosourpa.

COMMUNIQUE

Le samedi 1er Octobre le MOSOURPA, Mouvement Pour la Souveraineté et le Respect des Peuples d’Afrique, nouvelle association créée au mois d’Aout à Marseille et soutenue par l’Association SURVIE a invité le professeur Robert Charvin, Professeur émérite de Droit Public et de Science Politique de la faculté de Nice-Sophia-Antipolis.

La conférence qu’il a prononcée lui a donné l’occasion de revenir sur les observations qu’il a faites sur le terrain en Janvier et Février 2011 sur le déroulement des  élections présidentielles de Décembre 2010 en Côte d’Ivoire  et consignées dans un livre paru en Avril 2011 sous le titre :

Côte d’Ivoire 2011- La bataille de la seconde indépendance

Il a confirmé les principales conclusions de son livre :

·       Les élections présidentielles, entachées de très nombreuses irrégularités dans les zones de l’ouest et du nord du pays qui depuis prés de 10 ans ont échappé à l’autorité du gouvernement ivoirien légal, ont bien été remportées par Laurent Gbagbo.

·       L’armée française a ensuite renversé le Président Gbagbo

·       La France a imposée par la force un autre président

·       L’ONU a pris dans la crise ivoirienne une position partisane non conforme à ses missions

Il a constaté que six mois plus tard ce coup d’état colonial n’avait  ramené ni le calme ni la prospérité en Côte d’Ivoire

Il a précisé qu’il avait travaillé avec M° Jacques Vergès à la préparation d’une plainte déposée contre le gouvernement français pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Il a également souligné que l’intervention en Libye relevait de la même politique néocoloniale et que la résolution du Conseil de Sécurité ouvrant la voie à l’intervention militaire avait été outrepassée sans que l’ONU y trouve à redire.

Il a enfin lancé un appel au respect par l’ONU et par les puissances occidentales de la souveraineté des Etats et des peuples africains.

Cette parfaite concordance de vue avec l’objectif du MOSOURPA a conduit le Conseil d’Administration de l’association à lui proposer le poste de Président d’honneur qu’il a accepté.

 

 

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URL

Leave a comment

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.

Powered by WordPress